Caramel mou au lait concentré sucré

Publié le par Lieméa

Caramel mou au lait concentré sucré

Rien de plus facile et de plus gourmand que des caramels mous. Réalisés à base de lait concentré sucré et d’un caramel blond… Hum il ne va pas en rester beaucoup.

Pour environ 90 petits caramels

Ingrédients :

  • 397g de lait concentré sucré (1 boîte)
  • 250g de sucre en poudre
  • 50g de beurre froid
Caramel mou au lait concentré sucré
Caramel mou au lait concentré sucré

Déroulement de la recette :

  1. Préparez un plat de 24 x 24 cm. Tapissez-le de papier sulfurisé.
  2. Coupez le beurre en petit dés. Réservez au frais.
  3. Videz le lait concentré dans un plat adapté au micro ondes. Réservez.
  4. Versez un tiers du sucre dans une casserole.
  5. Faire chauffer à feu doux.
  6. Quand le sucre est déjà bien fondu ajoutez un autre tiers de sucre.
  7. Et à nouveau une fois le sucre quasi fondu, ajoutez le dernier tiers de sucre. Le caramel doit atteindre les 118°C.
  8. Chauffez le lait concentré au micro ondes, à température moyenne (500W), pendant 2 min.
  9. Lorsque le caramel est blond, versez le lait concentré dessus, en faisant attention aux éclaboussures.
  10. Mélangez pendant 3 min à feu doux à la spatule en bois, pour obtenir un mélange homogène.
  11. Hors du feu ajoutez le beurre en morceaux.
  12. Mélangez pour répartir le beurre dans le caramel et le faire fondre.
  13. Attendre que la préparation refroidisse un peu et versez dans le plat recouvert de papier sulfurisé.
  14. Laissez à nouveau refroidir et placez minimum 4 heures au réfrigérateur, pour que ça durcisse.
  15. Une fois durci, posez le caramel et son papier sur une planche à découper.
  16. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, coupez des bandes de caramel, puis des petits carrés, rectangles… au choix !
  17. Vous pouvez les emballer individuellement dans du papier sulfurisé en formant des bonbons.

Bonne dégustation !

Caramel mou au lait concentré sucré

Publié dans Gourmandises

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article